Droit de la protection de la jeunesse

Droit de la protection de la jeunesse

La Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) intervient dans votre milieu familial lorsqu'un signalement est porté en vertu de la Loi sur la protection de la jeunesse et que l'on croit qu’il existe un risque que la sécurité ou le développement d’un enfant soit compromis. En cas d’urgence, il peut alors appliquer des mesures de protection immédiates. Par la suite, le DPJ doit déterminer les mesures à prendre pour assurer la protection de l’enfant : il peut signer une entente sur mesure provisoire avec la famille (mesures volontaires) ou encore recourir au tribunal qui décide si effectivement la sécurité et le développement est compromis.

Ce domaine de droit est un domaine qui nous tient particulièrement à cœur. C'est pour cette raison que notre cabinet consacre également sa pratique à représenter les intérêts des enfants et des parents en Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec. Si vous croyez que l'intervention de la Direction de la protection n'est pas justifiée ou dépasse son cadre, nous pourrons nous objecter devant le tribunal ou encore proposer des mesures alternatives.

Nous acceptons les mandats d'aide juridique !

Contactez-nous dès aujourd’hui pour de plus amples informations.